Résumés des scénario

Le résumé de la campagne, ou par scénario:
  1. First encounter:
    En quelques mots...

    Mise sur la piste de trois fugitifs, chacun recherché par leur agence, Lopez, Meness et Burning, ainsi que sur l'étrange disparition de George Kenneth Kensington, les agents forment donc une Task Force spéciale pour étudier le dossier. Fraichement évadé de la prison de Niagara, le groupe y effectue un passage et y rencontre une bien étrange connaissance de GKK: Ira McKullen, ainsi que le suspicieux Docteur Clark et un infirmier, tatoué d'un Signe en Jaune, nommée Mouz.

    Néanmoins, plus leur enquête avance, plus éléments à leur disposition semble disparaitre ou être purement et simplement supprimmé, rapidement les agents soupçonnent qu'un dénommée Oakenshield, un agent du FBI, en cahute avec d'autres agents, cherchent à clairement brouiller les pistes et étoufer l'affaire. Leur enquête progresse, en conséquence et sans surprise, lentement. Lopez et Burning semble lié à une puissante organisation de traffique de drogues, le Cartel de Cali, et les visites des agents aux pièces de théâtre, ou club, de GKK, tous inspiré des oeuvres de Ira McKullen, ne leur apprend, mais affecte profondément leur psyché.

    Pour se débarrasser des rêves étranges qui désormais hantent leur nuits, les agents, sous les recommendations de William Moore, se rendent auprès de Maxime Orwell, visiblement un hypnothérapeuthe de renom - mais probablement décrié pour son approche peut être trop mystique. Dans le même temps, le groupe retombe sur la piste de GKK, qu'ils perdent malheureusement. Repassant alors chez le millionniare, ils découvrent que l'appartement a été "nettoyé", et la demeure est encore sous surveillance. Coup de chance, les agents découvrent une peinture de Nelson Blakely, dissumulé sous une autre - un élément que les "nettoyeurs" ont clairement dû raté.

    Fouillant une planque de Lopez, les agents trouvent une série de chiffre, griffonés, qui semblent indiquer un rendez vous à la Statue de la Liberté. S'y rendant, les agents assistent, impuissant, au meutre de l'assitante du Marshall Harker, Nancy Huttington et Oakenshield - les deux agents qui semblent pourant leur mettre des batons dans les roues depuis le début de leur enquête. Malgré leurs actions rapides, le tireur présumé, James Burning, s'enfuie.

    Pour compléter ce fiasco, les agents retirent la surveillance sur le Docteur Clark, juste à temps pour permettre à ce dernier de fuir. En effet, la perquisition qui suit révèle les penchants les plus sordides, et criminels, du psychiatre de la prison de Niagara, désormais en fuite, probablement au Canada. Mais subitement, les éléments dérobés ou masqués par Nancy Huttington et Oakenshield, sous les noms de code de Wendy et William, parviennent aux agents, et leur révêle que ces derniers étaient en fait sur la piste d'une série de victimes, attribués à Ira McKullen.

    L'individu semble d'autant plus étrange que le seul Ira McKullen connait aux USA est entré sur le territoire en 1921, accompagné par un médecin militaire du nom du Herbert West. Sans que les agents aient le temps de faire sens de tout ceci, on leur dérobe le tableau de Nelson Blakely, en laissant un cryptique message leur donnant rendez vous à New York Public Library le soir même.

    Le soir venu, les agents tombent donc sur Ira McKullen, accompagné de George Kenneth Kensington, mais aussi de Meness (aux yeux étranges), Burning (armé comme un fou de guerre) et Lopez (visiblement en grande souffrance). L'étrange groupe émerge du batiment de la bibliothèque, où ils ont, en plus de s'emparer de plusieurs ouvrages précieux, mis le feu. Ils retrouvent GKK, chez lui, en compagnie d'un nouveau cadavre desséché, quelques heures plus tards.

    Contactant la prison de Niagara, les agents apprennent à leur grande surprise que Ira McKullen est toujours entre leurs mains, et qu'il ne s'est pas évadé. Au contraire, il vient d'être condamné à mort, par injection, et doit être exécuté dans les jours à venir. Pour continuer leur enquête sur l'étrange irlandais qui semble être au milieu de toute cette affaire, le groupe se rend à la petite ville de Arkham, Massachusetts...

    Peu après, ils reçoivent un mystérieux rendez vous à la Maison du Bout du Monde, un célèbre lieu touristique dans les rocheuses, et, une fois sur place, y rencontre le mystérieux Victor qui leur révèle que les agents Nancy Huttington et Oakenshield, loin d'être des alliées de Ira McKullen, travaillaient en fait pour une organisation gouvernementale secrète, du nom de Delta Green, visant à justement protéger les USA des menaces paranormale. En outre, il leur apprend que la cellule W, a, en fait, été trahi par leur troisième membre, Walter ou Vladimir Reese, qui a rejoint le Cartel de Cali, et faciliter l'évasion des trois fugitifs.

    Victor mets les agents sur la piste de Meness, qui a attaqué un fourgon de munitions de la marine. Néanmoins, la cargaison a été récupéré par les services de l'ATF, par l'intermédiaire d'un mafiosi du nom de Joey Buchanon. Malheureusement quand ils arrivent sur place, un mystérieux agent du FBI, très probablement Vladimir Reese, a déjà "nettoyé" les lieux. Néanmoins, au rayon des bonnes nouvelles, les agents font la connaissance du Brandon Mitchelli, un agent de l'ATF qui non seulement se révèle un précieux allié, mais rejoint la Task Force dans son investigation sur Ira McKullen...

  2. Enol6:
    En quelques mots...

    Pas de résumé, mais à priroi, pas de lien avec la trame principale...

  3. Incident at groversville:
    En quelques mots...

    Pas de notes car je n'ai pas participé à ce scénario...

  4. Reunion:
    En quelques mots...

    Les agents rencontrent enfin Alphonse, l'apparent leader de Delta Green, qui les intronise officiellement dans l'organisation et remplace donc désormais la défunte cellule W. Larry B. Max et Douglas Mercury, plus tard rejoint par Maria Delwing font un résumé des évènvements les ayant menés à enquêter sur Stéphane Alsis, mais aussi leur altercation lors d'une tentative avorté d'arrêter Lopez et ses liens avec un quartel de traffiquant de drogue nommée le Cartel de Cali. (Voir Incidents at Groversville")

    Continuant sur cette piste, Larry B. Max manoeuvre pour obtenir un entretien avec ce dernier, mais se retrouve contraint à assister ce dernier dans la recherche ... [NOTES DE SCENARIO MANQUANTES :( ]

  5. Missing link:
    En quelques mots...

    Scénario avorté, où Maria Delwing a "disparu". Les agents n'ont aucun souvenir (ou presque) de ce dernier.

  6. Dead letter:
    En quelques mots...

    La cellule W est envoyée enquêter sur un étrange paquet postal contenant une tête de chien, encore étrangement "vivante", envoyé à un journal d'investigation écologique depuis la ville de Browning, situé non loin d'une réserve indienne de Blackfoot hébergeant les installations du groupe pharmaceutique ABC. Une fois sur place, les agents commencent une enquête sur l'expéditeur, un malfrat local du nom de Thomas Iron Shirt, dont le profil rentre assez difficilement dans celui du "citoyen inquiet"...

    Les caméras de surveillance du bureau de poste révèle vite que ce dernier n'est pas l'expéditeur du paquet, mais le petit amie de l'indien, qui travaille à ABC, l'identifie: il s'agit du Docteur Arnold Crisp. En outre, elle révèle aux agents que son petit ami a organisé, avec son aide, un "casse" dans les usines, qui semble avoir mal tourné, car aucun n'est réapparu depuis, et que le police local a enterré le dossier. En plus, depuis, il y a eu de grand changement dans les effectifs de ABC, et de nouvelles têtes sont apparus dans le "top management" de l'installation.

    Avec l'aide de la jeune femme, les agents préparent à leur tour une opération d'infiltration des installations, mais sont complètement pris de court par les évènements. En effet, un commando débarque est kidnappe, sous les yeux des snipers qu'ils ont placés pour surveiller l'usine, le docteur Arnold Crisp, et s'enfui en hélicoptère, non sans faire exploser toute l'installation avant !

    Dans le même temps, les privés engagés pour surveiller Fiona Lin Wei, la destinatrice du paquet à San Francisco, rapportent que cette dernière vient de se faire kidnapper par un groupe de néo-nazis local. Laissant la fouille des ruines à des sympathisant de Delta Green, les agents se rendent alors à San Francisco, et commande un assaut immédiat du FBI pour venir à la rescousse de la jeune femme. Cette dernière survit, mais, très secoué, est placé dans un centre psychiatrique...

  7. Back to arkham:

    Les agents arrivent à San Francisco et se mettent sur la piste du Bear Flag Republic, un groupuscule neo-nazis responsable de l'enlèvement de Fiona Lin Wei, et probablement en cahute avec les mercenaires de leur récente fusillade. Sur les conseils de Agent Drake, ils profitent aussi de leur visite dans la Bay Area pour rencontrer le Docteur Nadja Fulani, une ancienne agent de Delta Green, désormais professeur à Berkeley. Cette dernière les renseigne sur les étranges instruments découvert auprès de Fiona Lin Wei, qui se révèlent être des outils de "cannibables", utilisés pour trépaner leurs victimes !

    Les snipers de la Air Force sont en mesure de confirmer que le mercenaire allemand, mort dans la fusillade, faisait bien parti du commando qui a détruit les installations de ABC à Browning. Alors que les agents réussissent à déterminer l'aéroport d'arrivée dans la Bay des mercenaires, ces derniers passent à l'attaque, et la plupart meurt dans la fusillade qui suit, à l'exception d'un, surnommée désormais l'Allemand.

    En suivant la piste des mercenaires, les agents découvrent leur affiliation à un groupe de traffiquant de drogues sud-américain nommée le Cartel de Cali.Alphonse leur suggère aussi de discuter du dossier avec l'OMS, qui a une enquête en cours sur les malversations de ABC. Le représentant de cette agence leur indique que c'est la famille Timpleton, originaire d'Arkham, qui gère cette compagnie. Les agents repartent donc pour la petite ville du Massachusetts, pour en apprendre plus sur ces derniers.

    Une fois sur place, les agents établissent la biographie de la famille Timpleton, et confirme les liens de Spencer Timpleton avec le Docteur Herbert West. Ils décident d'explorer leur maison, loué depuis leur départ, ainsi que les restes de la ferme Chapman, sans grand succès. Néanmoins, ces opérations de surveillance attirent l'attention d'un mystérieux individu, le Docteur H., qui les contacte pour les rencontrer.

    Ce dernier se révèle être une Goule, et qui explique aux agents que son "peuple" cherche à mettre la main sur Spencer Timpleton depuis maintenant plus d'un demi siècle. Le Docteur H. a été une victime des recherches de Herbert West, et il n'a aucun désir de laisser son acolyte sévire. Il aussi croisé Ira McKullen mais reste plus cryptique sur ce dernier: "Il venait d'ailleurs et a été chassé, pas par nous, repoussé à la surface... Il est passé à Zhul Ba Zair, qui n'est pas... à la surface, ni sur Terre".

    Enfin, la créature les met sur la piste d'un dénommée Javière Munios, mentionné dans la thèse du docteur Enzili Metreaux, qui aurait menée des expérience similaire à celle de Herbert West et ABC...

  8. Piecing things together:
    En quelques mots...

    De retour de Arkham, les agents enquêtent sur Javière Munios, qui les mène à interroger son voisin, Daniel Mallory - sans apprendre guère plus que des élucubrations sur une "machine à glaces", et la disparition de son créateur dans "un courant d'air".

    Michael Lafayette est alors contacté par le NYPD, car Bob Seaman, à qui il vient pourtant de demander d'arrêter de suivre l'infirmier Mouz, a disparu, comme ce dernier. Alors que les agents commencent leur enquête sur ces deux disparitions, ils rencontrent l'agent Harry Sullivan, membre de l'EPA (Environement Proctection Agency), un ami de Fiona Lin-Wei, qui venait justement les contacter, et a, par chance, pris une photo des personnes filant les agents à leur insu.

    Rejoint en fin de journée par Larry B. Max, à la machoire à peine réparée, les agents continuent leur enquête et apprennent que Bob Seaman a été retrouvé, mais il doit malheureusement être interné, car il semble avoir perdu la raison. Dans le but de comprendre les cryptiques documents qu'ils ont trouvés chez l'infirmier Mouz, les agents contactent le professeur Laurence Bishop, de l'université de Colombia. Ce dernier accepte d'étudier les documents mais demande un délai d'une quinzaine de jours.

    A cours de pistes, les agents optent pour en reprendre des anciennes, et vont donc à la rencontre de la troupe de théâtre de George Kenneth Kensington. Dans le même temps, leur enquête sur Javière Munios leur permet d'établir que le dernier acquéreur de ses biens est un dénommée Louis Verhaeren. Les photos de Harry Sullivan ne leur permet pas d'identifier leur poursuivant, "Beau Gosse", mais établit que ce dernier a des liens avec la mafia Russe...

  9. Troubles at amsterdam:
    En quelques mots...

    Michael Lafayette et Larry B. Max arrivent à Amsterdam et commence un repérage sur les installations de la société Verhaeren. Alors que l'attaché militaire de l'ambassade, le Lt J. Walker, leur remet les informations à sa disposition sur la société, il est abattu et sauvé in extremis par les agents de Delta Green. Etudiant les données remises, ils réalisent que parmi le groupe de mercenaire arrivé il y a peu en ville se trouve James Burning, et de son coté, Larry B. Max trouve une trace de transaction entre la société et Stéphane Alsis.

    Malgré leur appréhension, quand les agents rencontrent l'antiquairen, Victor Verhaeren, ce dernier se révèle très collaboratif, et leur apprend que malheureusement les biens de Javière Munios rachetés par son père, Louis Verhaeren, ont entièrement été "prélevés" par les forces d'occupation Nazi en 1942. Il ne commente pas, par contre, sur ces liens avec Stéphane Alsis. Alors que les agents sont sur le départ, ils notent que le système de sécurité a été compromis. Peu après une explosion retentit et terrasse leur interlocuteur.

    Les agents fuient la maison sous le feu enemi, non sans s'emparer de l'exemplaire du Roi en Jaune de Verhaeren, qu'ils avaient repéré en rentrant dans le bureau de l'hollandais. Malheureusement, ils apprennent juste après que le Lieutenant Walker et ses gardes du corps ont été liquidé à l'hopital. L'ambassadeur, un viel ami de Larry B. Max, permet aux agents de quitter le pays rapidement, malgré le chaos laissé sur place...

  10. The subway butcher:
    En quelques mots...

    De passage à NYC pour affaire, les agents de Cellule W sont mis sur la piste d'un tueur en série, surnommé le Boucher du Métro, car leur contact à la NYPD, le Sergent Munroe soupçonne une éventuel corrélation avec l'affaire George Kenneth Kensington - peut être juste par l'aspect "bizarre" des meurtres ? En effet, les agents réalisent vite que Boucher du Métro ressemble plus à une goule devenu cannibale, à l'inverse de leurs habitudes nécrophages, comme leur a décrit justement leur ami, et seule rescapé de la cellule N, l'Agent Nancy, à leur arrivée à dans la ville.

    Grâce à l'enquête menée par l'un des journaliste sur le "tueur en série", Robert Downing, la cellule organise, avec la NYPD une embuscade, qui manque de mal tournée, quand la créature prend en otage une des flics, Angela Butcharelli-Prann. Heureusement, les agents reprennent le contrôle de la situation, et sauve la jeune femme, en plus de terrassé la créature - les envoyant, encore une fois, pour un bref séjour à l'hopital. Si la situation semble résolu, la nature de la créature - peut être le fruit des sordides recherches de Almagated Bio Corp. (A.B.C.) ? - est loin d'être éclairci...

  11. Agent willy:
    En quelques mots...

    L'agent Brandon Mitchelli revient d'un séjour à Bogota pour former les forces de polices locales. A son retour, il dégote de nouvelles informations sur les mercenaires repérés lors de l'assaut des installations de ABC. De son coté, l'agent Mercury rapporte le fruit de ses lectures de travaux de Mertreau et des recheches associées.

    Sans nouvelle de Laurence Bishop, les agents se mettent à sa recherche et découvre rapidement, qu'il semble avoir disparu, depuis quelques jours, mais on l'aurait vu à l'Université de Colombia la veille. Se perdant quelques peu dans la gigantesque bibliothèque, les agents se voient remettre, de façon surréaliste, à chacun une lettre. L'évènement est suivi par un brutal retour à la réalité, où ils se retrouvent au coté du professeur, hagard et dément, dans un bureau aux murs recouvert d'écritures erratiques.

    Après avoir confié le professeur Laurence Bishop au bon soin du Maxime Orwell, les agents rendent visite au Docteur Jensen Wu pour discuter du fruits de ses recherches sur les outils de trépanation utilisés par les assaillants des installations de ABC à Browning. En plus de ceci, le sympathisant leur remet aussi un "guide" pour restaurer les Signes des Anciens endommagés par ces derniers à Arkham.

    Pour finir, les agents contactent Alphone et discute de la situation. Ce dernier leur explique qu'il craint qu'une organisation remonté à la WW2 et à l'Allemagne Nazi, Karotechia, ne refasse parler d'elle, alors que le viel homme espérait en être débarassé. Une opération en Amérique du Sud, pour exfiltrer Vladimir Reese est évoqué, avant de décider de l'inclusion de Brandon Mitchelli à la cellule W, sous le nom de code "Willy"...

  12. Singapoor rising:
    En quelques mots...

    A la suite d'une réunion à l'IRS au sujet d'ABC, où l'idée d'une opération d'investigation à Singapour est suggerée, les agents de DeltaGreen découvre qu'un implant à été placé dans l'une des dents de Larry B. Max lors de sa récente hospitalisation. Malgré cette découverte, les agents rencontrent comme prévu le Docteur Jensen Wu, qui leur confirme l'émergence d'une nouvelle race de Goules, similaire à celle du Boucher du Métro, et qui ne respecte pas les "règles de leur société".

    Le mystérieux personnage confesse aussi que "ses confrères" répondent aussi parfois aux demandes du encore plus suspicieux Stéphane Alsis. Il remet aussi aux agents un ensemble de notes qui vont permettre rapidement à l'agent Mitchelli de maitriser la conception de "Signe des Anciens", qui va leur permettre de planifier une visite à Arkham pour réparer celui qu'ils ont endommagé là bas par accident.

    Profitant de leur passage pour rendre visite à Nelson Blakely, les agents ont l'heureuse surprise d'apprendre du vieux peintre qu'il connait en fait Ira McKullen, et que ce dernier est justement l'auteur de la "protection" qu'il reçoit. L'Irlandais et le viel homme semble partagé le "même sort", mais la nature de ce dernier échappe encore à ses interlocuteurs.

    Explorant les galleries avoisinants le Signe des Anciens qu'ils ont détruit, les agents réalisent que sa principale fonction était de protégé Spencer Timpleton des Goules. Fort de cet conclusion, le groupe opte donc finalement pour ne pas restaurer ce dernier, et de rencontrer à nouveau Docteur H. pour discuter d'une alliance pour affronter les Timpleton à Singapour, à laquelle les Goules consentent. Après avoir restauré le Signe des Anciens de la demeure Blakely, le groupe retourne donc à DC pour commencer les préparatifs.

  13. Operation marina bay sand:
    En quelques mots...

    De retour à Washington, l'Agent Lafayette est contacté par Beau Gosse, qui se présente sous le nom de Yuri, et explique lui aussi, pour ses commanditaires, est à la recherche de l'Allemand, seul rescapé, miraculeux, de l'échaufouré de San Fransisco - et aussi principal lien entre le Cartel de Cali et les nazis de Karotechia, depuis maintenant plus de 5 ans. Ce dernier a semble t il dérobé un ouvrage grec traduit en allemand, que les agents supposent être une traduction du Necronomicon , qui appartient à ses employeurs, identifiés par Alphonse comme une agence similaire à Delta Green, situé de l'autre coté du Rideaux de Fer.

    Après une difficile discussion, où le Russe réprouve leur récente alliance avec les Goules, l'agent de l'AFOSI réussit à le convaincre de former une alliance pour atteindre leur objectif commun. Peu après, les agents réunis avec leurs contacts à l'OMS, apprennent que le "top management" de ABC se regroupent à Singapour, et décident donc d'une "black ops" pour capturer Sarah Joy Timpleton, et en apprendre enfin plus sur les activités douteuses de ABC. En outre, Yuri rejoint les agents de Delta Green pour organiser le rapt, pour son compte de Spencer Timpleton.

    Malheureusement, après un repérage sur place, Yuri réalise qu'il ne peut réussir seul cette opération, et est contraint de demander l'assitance des agents de DG. Ces derniers, à son insu, car ils savent qu'il réprouve leur alliance avec ces créatures, contactent les Goules de Singapour, pour leur préter assistance dans l'assaut de la forteresse qui abrite le viel homme.

    Alors que le Russe réalise l'opération original des agents, et kidnappe Sarah Joy Timpleton, ces derniers prennent en charge, avec leur alliées surnaturelles, l'assaut de la demeure de Spencer. Après une difficile bataille, il atteigne ce dernier, ou plutôt son lit médicalisé, et confirme sur place, leur hypothèse sur la nature des agissements de ABC. En effet, les recherches de la compagnie ont bien pour objectif de préparer une guerre contre les goules.

    Interrogeant le viel homme sur Ira McKullen, les agents sont mis sur la piste du notaire du défunt Docteur Herbert West, qui posséderait encore certains de ses documents. En outre, pris d'une sorte d'élan de générosité, les Goules aident leurs fuites à travers les contrées du Rêves, et les mènent au Tombeau de la Sorcière, où ils leur révèlent que leur némésis le recherche depuis longtemps pour s'emparer d'un ouvrage en son sein. Pris d'un ultime élan de courage, le groupe pénètre dans l'édifice, et, malgré la résistance de la "chose" qui occupe les lieux, s'empare de l'ouvrage tant recherché par l'Irlandais....

    De retour sur Terre, les agents retrouvent, comme promis par Yuri, Sarah Joy Timpleton livrée dans un conteneur, attendant leurs questions...

  14. The return of the queen:
    En quelques mots...

    Dans un étrange rêve de cité dans les nuages, et de chats qui parlent, Michael Lafayette une étrange cartomancienne, qui non seulement la fascine, mais lui tire le tarot. Les cartes révèlent rapidement que leurs destins sont uni, et les deux conviennent de se revoir plus tard pour dénouer le sens de cette prédiction. Explorant la cité de Céléphais, l'Agent de l'AFOSI, entend d'étranges rumeurs sur les absences répétés de son roi bien aimée, Couranès, mais aussi d'autres plus inquiétantes, sur la présence croissante de Etrangers, aux visages toujours dissimulé dans leur capuche, et qui ne semblent bizarement pas intéressé par commercer avec les locaux, mais plutôt à la recherche de quelqu'un ou quelque chose...

    La cartomancienne, Marie, révèle aussi qu'elle est poursuivi par la soldatesque du Roi en Jaune, et que malheureusement, son protecteur est tombé entre leurs mains. Ensemble, ils conjoncturent que les Etrangers sont peut être liés à ces derniers. Après observé les étrangers, et leur étrange esquif, pendant quelques temps, les deux compagnons, recrutent Bob Seaman et son équipage, pour suivre l'esquif lorsqu'elle quitte la ville, mais cette dernière les mènes droit dans un étrange vortex...

    Sans transition, ils se réveillent, seul, sans équipage, ni navire, au milieu d'un autre cité très silencieuse - mais pas vide. Ils prennent rapidement le pas vers la Palais qui domine la cité, près du lac. La ville est dans une attente à la fois joyeuse et anxieuse de l'arrivée prochaine du "Roi", que les travaux dément de l'un des habitants qu'ils croisent désigné comme Ira McKullen - même si ce dernier semble doté (toujours d'après ces travaux) d'une inexplicable dualité.

    Arrivant au bord du lac, ils retrouvent Bob Seaman et son navire, et le traverse tous ensemble pour atteindre le Palais, dans le but de libérer le proctéteur de Marie, à priori, seul à même à pouvoir les aider à quitter ce lieux maudit. Guidé par le tarot, il retrouvent son protecteur, qui se révèle être, à la surprise de Michael Lafayette, Ira McKullen ! Ils parviennent à le libérer et à s'enfuir...

  15. Labor day:
    En quelques mots...

    Le FBI ont découvert les restes humains qu'ils soupçonnent d'être dde nouvelles victimes de Ira McKullen. Malheureusement, alors que leur labo - et leur médecin légiste Loretta Cotton, commencent leur travaux de criminalistique, ce dernier est attaqué par ce qui est "identifié" comme des "créatures", une fois la cellule W sur place.

    Partant de la théorie que les victimes de Ira McKullen seraint des "chasseurs des rêves", comme ceux Marie a rencontré dans les Contrées du Rêve, en charge de poursuivre et anéantir son "sosie" de là bas, les agents réalisent que identifier ces victimes, et peut être déterminer leur dénominateur commum est peut être la clé pour retrouver l'irlandais, ou au moins, contre carrer ses plans.


Références

Mind map